La Fondation Degroof Petercam fête ses 10 ans

2017 fut l’occasion pour le conseil de la Fondation et son équipe de définir les lignes d’action pour les dix ans à venir.

Lire la suite

Imprimer l'article

Silvia Steisel

Head of Philantropy

Xavier Van Campenhout

Chairman of Degroof Petercam Foundation

Travail de fond

« Après dix ans d’activités et le privilège d’avoir pu récemment bénéficier de la confiance d’un client à travers un legs, notre fondation était mûre pour passer à la vitesse supérieure », souligne Xavier Van Campenhout, président de la Fondation Degroof Petercam. « Nous avons ainsi pendant plusieurs mois fait un travail de fond pour redéfinir notre stratégie, revoir notre gouvernance, adapter le fonctionnement de notre gestion quotidienne, préciser notre positionnement et réinvestir notre patrimoine selon une stratégie d’investissement durable. »
« Nous avons aussi passé beaucoup de temps à rencontrer des professionnels de la philanthropie complémentaires à notre expertise et actifs au niveau européen », explique Silvia Steisel, directrice de la Fondation. « En tant que fondation, il est important de trouver sa place dans un écosystème et ne pas fonctionner en vase clos. Les défis sont tellement immenses qu’on ne peut envisager de faire cavalier seul ».

Nouveau modus operandi

Alors devrons-nous nous attendre à un radical changement de cap ? « Certainement pas dans le cœur de notre mission et notre raison d’être », précise Xavier Van Campenhout. « Mais lorsque vos moyens augmentent, vous devez vous poser la question de votre manière de fonctionner et vous concentrer d’autant plus, au risque de vous disperser. C’est pourquoi nous nous focaliserons dorénavant sur un projet par an. Un soutien global avec plus de moyens pour plus d’impact. Nous sommes convaincus qu’une fondation comme la nôtre peut évoluer tout en restant fidèle à son historique et à son identité. »

« La thématique qui a guidé notre réflexion est toujours en ligne avec ce que nous visons depuis dix ans : agir là où nous pouvons avoir le plus d’impact social, apporter une réelle valeur ajoutée au-delà de l’apport financier, avoir une approche européenne et oser prendre le risque nécessaire face à l’innovation sociale », conclut Silvia Steisel. Notre unique mission répond d’ailleurs à un des objectifs de développement durable (travail décent et croissance économique), récemment définis par les Nations Unies.

Une approche d’autant plus professionnelle donc, qui sera révélée par Xavier Van Campenhout au printemps, lors du lancement officiel de la nouvelle stratégie.

Affaire à suivre !

Video
E-card

Your name

Your e-mail address

Name receiver

E-mail address receiver

Your message

Send

1